L’estime de soi

Acquérir une bonne estime de soi, c’est s’accepter tel que l’on est et chercher à évoluer sans échapper à la remise en question. C’est désirer le contact et avoir de l’intérêt pour les autres, avoir des buts clairs et du recul par rapport aux émotions, vivre dans l’instant présent et avoir des valeurs personnelles.

                                                           Rosette Polleti et Barbara Dobbs, L’Estime de soi, Jouvence 1998

 

L’estime de soi est articulée autour de trois axes importants qui sont la connaissance de soi, l’image de soi et l’amour de soi. Elle fluctue constamment en fonction du vécu de la personne.

La connaissance de soi implique l’expérience de soi par le biais d’actes tant manqués que réussis qui ont apportés à l’individu une appréciation relative de ses capacités à s’adapter à certaines situations. Plus le sujet aura vécu d’expériences, plus il sera à même de se connaître.

L’image de soi qu’une personne peut se faire d’elle même se fera en partie grâce à la connaissance qu’il aura acquis de par ses expériences, et du degré de réussite desdites expériences en fonction de critères personnels et/ou d’objectifs définis préalablement. Se faire une bonne idée de ce que l’on est vraiment et de ce dont on est capable demande introspection et objectivité, mais aussi une ouverture d’esprit pour une remise en question perpétuelle.

L’amour de soi est issu du regard que les autres poseront sur le sujet et qui ne sera que le reflet de son intégration dans un ou des milieux qu’il fréquentera. Ces regards tout d’abord bienveillants (l’entourage du nourrisson est souvent protecteur et affectueux) évolueront en fonction de l’adaptabilité de l’individu à son entourage dans les différentes sphères qu’il fréquentera.

La confiance en soi découle directement de la connaissance qu’un individu a de lui-même et de l’image qu’il a de lui et de ses compétences dans un domaine précis. On peut  avoir confiance en soi pour une certaine catégorie d’actes ou de pensées en ayant une bonne ou une mauvaise estime de soi générale, car la confiance en soi est cloisonnée par cadres d’activités. L’estime de soi, quant à elle, est une estimation personnelle d’une image globale que l’on croit discerner de soi-même.

h_estime_de_soi

Laisser un commentaire