Prévention du suicide

Prevention suicide

Comment détecter et aider quelqu’un qui a envie de se suicider ?

Les signes précurseurs du suicide :

Le suicide est rarement une décision prise sur un coup de tête. Durant les jours et les heures qui précèdent le suicide de quelqu’un, on peut généralement détecter des indices et des signes précurseurs.

  • Les signes les plus forts et les plus troublants sont verbaux :

« Je ne peux pas continuer comme ça »,
« Plus rien n’a d’importance »
ou même
« J’ai pensé à en finir ».

De telles remarques doivent toujours être prises au sérieux.

  • D’autres signes les plus courants incluent :

Tomber dans la déprime ou se renfermer sur soi-même
Se comporter de manière imprudente
Mettre de l’ordre dans ses affaires et faire don de choses significatives
Manifester un changement marqué de comportement, d’attitudes ou d’apparence
Abuser d’alcool ou de drogues
Subir une perte ou un changement de vie importants


La liste suivante donne d’autres exemples qui peuvent tous être des signes que quelqu’un envisage de se suicider. Évidemment, dans la plupart des cas, ces situations ne conduisent pas au suicide mais sont au moins le signe d’un état dépressif. De manière générale, plus la personne manifeste de signes, plus les risques de suicide sont grands.

Situations :

Mauvais traitements sexuels ou physiques
Antécédents familiaux incluant le suicide ou la violence
Mort d’un ami proche ou d’un membre de la famille
Divorce ou séparation, fin d’une relation
Échec scolaire, proximité d’examen, résultat d’examen
Perte d’emploi, problèmes sur le lieu de travail
Imminence d’un procès
Emprisonnement récent ou libération prochaine

Comportements :

Pleurs
Bagarres, disputes
Non respect de la loi
Comportement impulsif
Automutilation
Écrits à propos de la mort et du suicide
Comportement suicidaire antérieur
Comportements extrêmes
Changements de comportement

Changements physiques :

Manque d’énergie
Troubles du sommeil – dormir trop ou pas assez
Perte d’appétit
Perte ou gain soudain de poids
Augmentation du nombre de petits malaises physiques
Changement d’intérêt sexuel
Changement soudain d’apparence
Laisser-aller personnel

Pensées et émotions :

Idées de suicide
Solitude – manque de soutien de la part de la famille et des amis
Sentiment de rejet, se sentir marginalisé
Tristesse profonde ou sentiment de culpabilité
Incapacité à voir les choses en perspective
Rêveries continues
Anxiété et stress
Sentiment d’impuissance
Faible estime de soi

 


 

Comment aider un ami qui a envie de se suicider ou qui est déprimé ?

 

** TAISEZ-VOUS ET SACHEZ ÊTRE À l’ÉCOUTE ! **

 

Lorsque nous nous trouvons face à une personne qui a envie de se suicider ou qui se sent déprimée, notre première réaction est d’essayer de l’aider. Nous offrons des conseils, partageons notre propre expérience, essayons de trouver des solutions.

En fait, nous ferions mieux de nous taire et d’écouter. Les gens qui ont envie de se suicider ne veulent pas de réponses à leurs questions ou de solutions. Ils cherchent un endroit sûr pour pouvoir parler de leurs peurs et de leurs anxiétés. Un endroit où ils peuvent être eux-mêmes.
Être à l’écoute – être réellement à l’écoute – n’est pas chose facile.

Nous devons mettre un frein à notre désir de parler : notre envie de faire des commentaires, d’ajouter notre propre point de vue ou d’offrir des conseils. Il nous faut non seulement écouter les faits qui nous sont relatés mais aussi les sentiments qui se cachent derrière eux. Nous devons essayer de comprendre le point de vue de celui qui parle et ne pas imposer le nôtre.

Voici quelques points importants à garder à l’esprit si vous cherchez à aider une personne qui a des tendances suicidaires.

Que cherchent ceux qui ont envie de se suicider ?

Quelqu’un à qui parler. Quelqu’un qui prendra le temps d’être réellement à leur écoute. Quelqu’un qui ne les jugera pas et ne cherchera pas à leur donner un avis ou des conseils. Quelqu’un qui sera prêt à leur consacrer toute son attention.
Quelqu’un en qui avoir confiance. Quelqu’un qui les respectera et qui n’essayera pas de prendre les choses en main. Quelqu’un qui saura garder un secret.
Quelqu’un qui se sentira concerné. Quelqu’un qui sera disponible, qui les mettra en confiance et qui parlera calmement. Quelqu’un qui saura les rassurer, croire en leur histoire et accepter leur point de vue. Quelqu’un qui saura dire, « je me sens concerné ».

Que ne veulent pas ceux qui ont envie de se suicider ?

Être seuls. Se sentir rejeté peut faire prendre au problème des dimensions dix fois plus énormes. Avoir quelqu’un vers qui se tourner fait toute la différence. Écoutez.

Être conseillés. Les sermons n’aident pas. Suggérer à quelqu’un de « garder le moral » ou lui assurer avec désinvolture que « tout ira bien » n’aide pas non plus. N’essayez pas d’analyser, de comparer ou de critiquer. Écoutez.

Être questionnés. Ne changez pas de sujet, ne vous apitoyez pas et ne traitez pas la personne avec condescendance. Exprimer ses sentiments est difficile. Les personnes qui ont envie de se suicider ne veulent pas être bousculées ou se sentir sur la défensive. Écoutez.

Et surtout : les personnes qui veulent se suicider ne veulent pas mourir, ils veulent juste arrêter ce qui les fait souffrir psychologiquement et/ou physiquement et c’est le seul moyen qu’ils voient pour y arriver.

 

La problématique du suicide est un sujet complexe qui nécessite une prise en charge individuelle et  singulière.

Laisser un commentaire